Subirà-Puig José / Stavropoulos Nicolas / Taslitzky Boris

image-9899.jpg

Subirà-Puig José - Oiseau blanc et noir (1976)

Né à Barcelone en 1925, il fréquente l'école des Beaux-Arts de la ville. Il s'installe à Fontenay-sous-Bois en 1955 et développe la sculpture sur bois. Il expose à travers toute l'Europe et il est fait chevalier des Arts et des Lettres en 1984. Il reçoit le prix international de sculpture ADAC à Collioure en 1986.

Stavropoulos Nicolas - Le dormeur (1980)

Ancien directeur de l'école des Beaux-Arts de Villejuif.

Taslitzky Boris - Irène et Frédéric Joliot-Curie (1985-1986)

Boris Taslitzky est né à Paris en 1911. Il fait ses études à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il s'engage dans la Résistance. Arrêté, il est déporté à Buchenwald où il réalise près de 200 dessins qui témoignent de la vie des camps. Après la guerre, ces dessins sont édités par Louis Aragon. En 1946, il obtient le prix Blumenthal. Décoré de la croix de guerre et de la médaille militaire, il reçoit en 1997 les insignes de chevalier de la légion d'honneur au titre de la Résistance et de la déportation. De 1971 à 1980, il enseigne le dessin à l'ENSAD. Certaines de ses oeuvres sont conservées au musée national d'art moderne de Paris, à la Tate Gallery de Londres, au musée Pouchkine de Moscou.