Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois Fontenay-sous-Bois

Accueil > Histoire de... > Histoire de... bâtiments > L' ancienne mairie

Histoire de...

L' ancienne mairie

Première délibération en 1817

Le premier bâtiment dédié uniquement aux affaires communales était loué.

En 1817, date des plus anciennes délibérations conservées aux Archives, le budget annuel réservait une somme de 60 francs à cet effet, sans nous en donner l’adresse.

Depuis la création des communes en 1789, les conseillers municipaux fontenaysiens devaient se contenter du logement du maire et viticulteur, Jacques-François Vitry puis du 1er étage du corps de garde situé près de l’église Saint-Germain.

La maison louée ne répondait plus aux besoins d’une administration locale qui entame de grands travaux de pavage dans les principales artères et d’alignement des maisons.

Dès 1836, une solution plus « convenable » est recherchée. Le conseil émet d’idée d’un achat de bien. Il doit se trouver au centre du village, être suffisamment spacieux pour accueillir la mairie, l’école et le corps de garde.

La propriété de madame Delaunay répond à ces exigences. Elle est située au 4 rue des Pissarons (actuelle rue de l’Ancienne mairie).

Elle devient la « Maison commune » le 1er avril 1840.

888 m² de terrain de la propriété Delaunay ont servi à la construction du premier groupe scolaire de Fontenay, en 1843. Les locaux ont été détruits au début du XXème siècle.

En 1858, l’état de délabrement du bâtiment incite le conseil municipal à construire une nouvelle mairie, au même emplacement. Le maire Jacques-Simon Boschot (1853-1874) charge l’architecte Claude Naissant d’établir les plans.

Il utilise de la pierre de taille (roche de Bagneux et pierre banc royal de Méry) et de l’ardoise pour la couverture. Un clocheton en zinc surmonte le fronton où la date de construction est inscrite en chiffres romains sur une frise.

Le bâtiment est décoré par Jules Lavigne : sculptures sur le fronton, mascarons, oves et pilastres néo-classiques de la façade.

En 1860, deux pavillons annexes sont construits pour y installer le corps de garde, le magasin de la pompe à incendie et le logement du garde champêtre.

En 1884, le conseil décide de faire installer le gaz pour l’éclairage et en 1901 une opératrice peut, pour la première fois, mettre la mairie en relation téléphonique en faisant le 36 à Fontenay.

Le projet d’agrandissement qui consiste en l’édification d’une travée de chaque côté du bâtiment est adopté en conseil municipal en 1930.

Les deux pavillons annexes sont détruits, la cloche est remplacée par une sirène.

La construction de l’Hôtel de ville en 1973, rue Guérin Leroux (actuelle esplanade Louis Bayeurte), permet de regrouper les services administratifs principaux, dispersés dans différents lieux de la ville et souvent à l’étroit dans cette mairie du XIXème siècle.

Mais cette dernière est vite investie par les Affaires culturelles et l’Agence Nationale pour l’Emploi (1976), la bibliothèque (1977). En 1986, l’ « ancienne mairie » devient Maison de l’habitat, de l’équipement et du cadre de vie.

Le maire Jacques-Simon Boschot L'ancienne mairie L'ancienne mairie agrandie

Aucun commentaire