Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois Fontenay-sous-Bois

Accueil > Histoire de... > Une oeuvre, un artiste > Albert FERAUD (1921 - 2008)

Histoire de...

Albert FERAUD (1921 - 2008)

Albert FERAUD - Signal. 1991.(Crédits Archives municipales Fontenay-sous-Bois).

Né le 26 novembre 1921 à Paris, Albert Feraud passe son enfance dans le midi de la France où son oncle maternel l’initie à la peinture.

Après des études au Lycée Henry IV à Paris, il s’inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier et décide de se consacrer à la sculpture.

En 1943, il entre à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Il part en Italie au début des années cinquante, à la villa Médicis et obtient le premier prix de Rome en 1951.

Son séjour italien dura 3 ans.

De retour en France, en 1954, il commence alors à expérimenter de nouveaux matériaux, comme le plomb et d’autres techniques qui remettent en cause ses méthodes de travail.

En 1957, accueilli dans une usine de construction métallique à Arcueil, il accède à un nouvel outillage. Il découvre la soudure électrique et le matériau industriel.

Il  s'essaye d’abord aux rebus de production puis utilise des feuilles d’acier inoxydable.

En 1970, il s’installe à Bagneux et créé sa propre « Usine de sculpture ».

Albert Féraud fut un de ceux qui ont changé l’image de la sculpture au XXème siècle.

Il se passionne pour le métal et, comme César dont il était l’ami, il n’hésite pas à utiliser des matériaux de récupération industriels comme l’acier inoxydable, qu’il découpait, froissait, pliait et soudait.

Il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1989

La sculpture « Signal » a été installé lors de la construction de l’ensemble immobilier Périval en 1991.

Il meurt à Bagneux le 11 janvier 2008.

 

 

Aucun commentaire