Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois Fontenay-sous-Bois

Accueil > Histoire de... > Histoire de... bâtiments > La Redoute ou la résidence Romain Rolland

Histoire de...

La Redoute ou la résidence Romain Rolland

Tour de La Redoute

Le quartier de La Redoute doit son nom à un ouvrage de fortification militaire construit en 1833, avant même l’édification du fort de Nogent dix ans plus tard. 

Les Zouaves font partie des unités d’infanterie appartenant à l’Armée d’Afrique qui dépendait de l’Armée de terre française. Ces unités ont été créées en 1830 puis supprimées en 1962.

En 1831, le gouvernement de Thiers met en place un « Plan de fortification de Paris » qui établissait une Route Stratégique qui traverse notre commune (boulevards de Verdun, Galliéni, du 25 Août 1944 actuels). 

Ce dispositif devait servir, en premier rideau, à la défense de Paris.

En 1921, le terrain de la Redoute est loué par l’autorité militaire à la commune qui l’utilise comme dépôt de matériaux destinés à l’ouverture de chantiers.

 

La commune demande l’aliénation du terrain à son profit pour y créer un Centre d’Education Physique et Sportive. L’acte de vente est signé en 1952.

On y trouve les lieux-dits « Sous le Chemin de Saint-Maur » ou encore « Chemin des Soucis ».

Deux années plus tard la municipalité décide de l’affecter à la construction d’immeubles à logements locatifs.

La municipalité de 1954 estime qu’il faudrait construire environ 2 000 logements pour les « mal logés ».

La société d’HLM la Seimaroise est chargée de la construction. On fait appelle à l’architecte et urbaniste Roger Porte. A l’époque, il est l’auteur de nombreux groupes scolaires.

La Redoute ou « résidence Romain Rolland » est intégrée à l’opération d’urbanisme de la ZUP, créée en 1960.

Le projet est revu pour être plus conforme avec la composition du grand ensemble prévu. Un centre commercial était prévu à l’origine du projet. Les immeubles ne devaient pas dépasser une hauteur de 31 mètres.

Le permis de construire est délivré en 1966 pour 428 logements répartis dans 3 bâtiments.

 

La tour a 26 étages, 136 appartements en duplex. Elle fait 75 mètres de hauteur.

Elle est située en haut d’une colline, domine le paysage fontenaysien et fait office de repère.

Plan avec la fortification de la redoute Projet architectural, 1962 Vue aérienne du quartier, sans date

Aucun commentaire