Cardon Maurice

image-2223.jpg

Dès l'âge de 14 ans, Maurice Cardon commence des études aux Beaux-Arts du Havre qui sont interrompues par la guerre en 1940. Après avoir exercé plusieurs métiers, il devient chaudronnier-formeur dans une usine d'aéronautique. C'est là qu'il apprend le travail de la forge. En 1964, il fréquente l'Atelier des Artistes d'Ivry-sur-Seine, animé par le peintre lithographe André Renard. Il y trouve sa voie dans la sculpture en métal. C'est en 1967 qu'il expose ses premières oeuvres en acier forgé qui lui valent un Premier Prix de Sculpture. En 1968, il est élu au Comité Directeur de l'Union des Arts Plastiques. Ses oeuvres sont notamment acquises pas plusieurs villes de la région parisienne, le Musée de Stalingrad, le Portugal et l'Italie. Plusieurs de ses oeuvres sont visibles à Fontenay-Sous-Bois, dont :

Hommage à Jacques Brel (1991)

Mémorial de la Liberté (1981)

Hommage aux combattants et victime du nazisme, ce mémorial est érigé grâce à une souscription publique de la FNDIRP (Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Région Parisienne).