Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Accueil > Actualités > Actualités archivées > Partition de Nicolas Dalayrac.

Actualités

Partition de Nicolas Dalayrac.

partition Dalayrac.jpg

Le document du mois est une partition appartenant au Patrimoine de la Ville.

Il s'agit de l'ouverture de l'oeuvre Azémia ou Les sauvages de Nicolas Dalayrac. Cet opéra-comique est une comédie en 3 actes qui fut présentée au Roi et à la Reine de France, à Fontainebleau, le 17 octobre 1786 ; peut apprécié cet opéra est remanié pour être représenté à Paris le 3 mai 1787.

Dans le livret, l'artiste précise "La scène se passe dans une île déserte et inconnue (...). Aux premières mesures de l'ouverture la toile se lève; une musique tranquille doit indiquer le calme et la solitude de ce lieu champêtre (...)."

Nicolas-Marie d'Alayrac, connu sous le nom de Nicolas Dalayrac, naquit à Muret, près de Toulouse, le 8 juin 1753. En 1781, sous la protection de Marie-Antoinette, il compose son premier opéra L'Eclipse Totale qui fut jouée au Théatre des Italiens. Après la Révolution Française, il changea son nom aristocrate en Dalayrac.

Il fait partie des premiers défenseurs de la propriété artistique et littéraire.

Franc-maçon, appartenant à la Loge Les Neuf Soeurs Orient de Paris, il fut décoré de la Légion d'Honneur en 1804 par Napoléon Bonaparte.

En 1798, il acheta une maison de deux étages à Fontenay-sous-Bois dans la rue qui porte désormais son nom. Cette rue, à l'époque appelée Mauconseil-des-champs,  traverse sa propriété et pour accéder à son jardin, il fait creuser un souterrain.  Sa maison de campagne devient le rendez-vous des célébrités de l'époque.

Il meurt en 1809 et se fait enterrer dans son jardin. A la mort de sa veuve, en 1819 , Guilbert de Pixerécourt acquiert la propriété. La maison fut détruite dans les années 1930.

Les cendres des époux Dalayrac reposent au cimetière municipal de Fontenay-sous-Bois.

partition Dalayrac (2).jpg partition Dalayrac (3).jpg

Aucun commentaire


Fontenay-sous-Bois