Affichage détaillé (Consulter les Archives des conflits)


carte de conseiller municipal de P. Radigue, 1919-1925
Archives municipales de Fontenay-sous-Bois

Carte de conseiller municipal de Pierre Radigue, 1919-1925

Fonds Commune de Fontenay-sous-Bois, 2007


Soldat

Radigue Pierre

Pierre Radigue est né le 2 avril 1872 dans l'Orne. Son père, Marcel, est alors fabricant de galoches à la Ferté Macé. Pierre se marie vers 1890 avec Jeanne Harrois, née en 1880 à Chantenay dans la Sarthe. Il l'appelle dans ses lettres "ma mère chérie". Lors de son recensement militaire, en 1892, il est comptable à Alfortville (département actuel du Val-de-Marne). De cette union naît une fille, Rose, en février 1900 à Paris où ils habitent alors et où il exerce la profession de commerçant. Il vend de la bière. Ses activités sont prospères. Il possède une voiture. La famille Radigue et leur domestique, Mathilde Leblanc, arrivent à Fontenay en 1906 et demeurent d'abord au 21 de la rue du Chemin de fer (rue Pierre Sémart actuellement) puis au 8 rue Boschot dans une belle maison en meulière. En 1911, leur fille Rose et son mari, Ludovic Bréban, docteur en médecine , demeurent avec Pierre et Jeanne. Ludovic n'exerce pas la médecine.

Lorsque la guerre éclate, Pierre Radigue est dans sa 44ème année. Il intègre en mars 1915 la réserve de l'armée territoriale (RAT), au 34ème d'infanterie. Il n'est pas envoyé sur le front mais participe à l'effort de guerre. Il est démobilisé le 13 janvier 1919.