Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois Fontenay-sous-Bois

Accueil > Histoire de... > Patrimoine artistique > Une oeuvre, un artiste > Louis CLERET (1936-2018)

Histoire de...

Louis CLERET (1936-2018)

Louis Cléret

Né à Fontenay-sous-Bois le 26 novembre 1936, Louis Cléret y est décédé le 16 juin 2018.

Enfant, il fréquenta les écoles Jules-Ferry et Michelet, et les cours de gymnastique de l’association l’Espérance. Devenu moniteur de culture physique, il a participé à de nombreuses compétitions et sort finaliste des championnats d’Île-de-France en 1957, puis vice-champion de France de gymnastique corporelle.

En 1968, suite à un licenciement économique, il quitte son activité de tourneur chez Thomson pour ouvrir une salle de sports à Pierrefitte où il enseigne la gymnastique et le yoga.

C’est alors qu’il va aussi s’investir dans les arts plastiques. Il réalise des bas-reliefs, des peintures et des sculptures, d’abord à des fins de décoration de son centre des arts et du sport et de pédagogie dans le domaine sportif.

A Fontenay, en 2001, il a réalisé une fresque pour l’Ecole Françoise-Dolto. Cette même année, un autre projet était à l’étude, en hommage à René Dumont, puis en 2003, l’OMS (office municipal des sports) acquiert la fresque « libres, frères, égaux ».

Corps en mouvement, musiciens, nature sont ses sujets de prédilection, emprunts d’humanisme, qu’il exprime par un trait naïf et une profusion de couleurs.

Il a aussi rendu hommage aux personnalités fontenaysiennes qu’il admirait, comme Hector Malot. Il a ainsi réalisé une dizaine d’œuvres de supports différents qui vont du bois au vitrail.

Il se revendiquait du « suBréalisme », mouvement « qui cherche à décrypter tout ce qui est voilé sous les apparences et à quoi notre conscience n’a pas accès, à libérer l’esprit du contrôle de la raison ».

Membre de ce mouvement, il participe aux concours d’art contemporain de l’Atelier Z, à Paris. Lauréat en 2004, il y expose.

Ses œuvres ont a été primées à plusieurs autres reprises : 1er prix de sculpture de Pierrefitte en 1970 puis prix Huré-Bastendorff de l’Institut de France en 2010.

La ville de Fontenay-sous-Bois possède 31 œuvres de cet artiste.

1 commentaire

  • pas de pseudonyme, 8 avril 2019 à 19h53Répondre
    je veux rendre hommage a Louis Cleret car il a influencer de cour de ma vie.....il m'a fait découvrir tous les arts...Martiaux...graphiques....musicaux...et j'ai une belle pensée pour son épouse......