Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois Fontenay-sous-Bois

Accueil > Histoire de... > Une oeuvre, un artiste > Maurice CARDON (1925 -2002)

Histoire de...

Maurice CARDON (1925 -2002)

maurice-cardon_img.jpg

Maurice Cardon est né à Bachan (Nord) le 5 juillet 1925.

Dès l’âge de 14 ans, il commence des études aux Beaux-arts de la ville du Havre, interrompues par la guerre. Il vient à Paris en février 1942 où il exerce différents métiers, dont ceux de vendeur de journaux, cimentier, boiseur, carrossier ; il devient chaudronnier-formeur dans une usine d’aéronautique où il apprend le travail de la forge.

A la Libération, il continue son activité professionnelle de chaudronnier tout en reprenant ses études de dessin.

A partir de 1964, il fréquente l’Atelier des Artistes d’Ivry-sur-Seine, animé par le peintre lithographe André Renard. Il y trouve sa voie dans la sculpture en métal.

C’est en 1967 qu’il expose ses premières oeuvres en acier forgé qui lui valent son premier prix de sculpture.

En 1968, il est élu au comité directeur de l’Union des Arts Plastiques.

De 1970 à 1981 il expose dans les plus grands salons parisiens ainsi qu'en province. Il expose également en Hongrie, au Québec, en Angleterre (Bischop-Aukland), au Coliseum Art-Contemporain de New-York et au Centre Culturel Coréen de Paris.  

Il est sélectionné à deux reprises au Salon départemental du Val-de-Marne en 1970 et 1971 et remporte trois prix de sculpture dans des salons régionaux.

Il a reçu la Médaille du Mérite culturel et artistique de Paris en 1978 , la Médaille de Szekszard de Hongrie en 1979 , la  Médaille d'argent de la Biennale internationale d'Art Contemporain du Québec en 1980  et la Médaille des Amis de Rembrandt en 1983.

Entre 1970 à 1981, plusieurs de ses oeuvres seront acquises par des villes de la région parisienne.

Maurice Cardon est le co-fondateur du Salon international de Sculptures de Fontenay-sous-Bois entre 1977 et 1981.

Fontenaysien, il a fait don de plusieurs oeuvres à sa ville ; sa famile a poursuivi cette démarche après son décès en 2002.

La ville lui a rendu hommage en 2003 avec une retrospective.

 

 

 

 

Aucun commentaire