Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Le groupe scolaire Pasteur

60 bougies pour le groupe scolaire Pasteur

Les 5 classes provisoires

Plan de la façade de l' école des filles à Pasteur, 1939
Plan de la façade de l' école des filles à Pasteur, 1939

Extrait du plan réalisé par l' architecte communal H. Bonnaire à l' occasion de l' installation du chauffage dans le préau

9 juin 1939

cote 4 M 82

Quand en mai 1938, le maire Jules Grévin et ses adjoints décident de la construction de bâtiments scolaires rue Pasteur, la commune dispose déjà de 3 groupes scolaires : Victor Duruy, Jules Jerry et Michelet.

Ils constatent que la population scolaire a fortement augmenté et qu' il est nécessaire d' ouvrir une 2ème année de cours complémentaires, ancêtre des collèges. 

Le terrain disponible dépend des biens légués par M. et Mme Pierre Dulac. Deux bâtiments et des murs d' enceinte sont démolis en vue de la nouvelle construction qui se situe approximativement à l' emplacement de l' actuelle maternelle, rue Pasteur. 

Ce sera donc la création de 5 classes en matériaux légers, financée en partie par une subvention départementale et des recettes de l'Octroi (taxe sur les marchandises entrant sur le territoire de la commune). M. Sill est l'architecte. 

Le bâtiment est prêt à recevoir les élèves dès la rentrée de 1938. Les classes dépendent du groupe scolaire de Jules Ferry et sont réservées aux filles. La mixité scolaire n' est pas encore d'actualité. 

Le 1er octobre 1939 le groupe scolaire est autonome. 

En 1946, un cours ménager est installé dans des locaux proches du dispensaire, rue Emile Roux. 

Les 5 classes sont démolies pour laisser la place à des bâtiments "en dur" à la fin des années 1950.

Le groupe scolaire moderne

Groupe scolaire Pasteur, perspective, 1956
Groupe scolaire Pasteur, perspective, 1956

Avant-projet présenté au Ministère de l' Education Nationale

dressé par Alexandre Spivac, architecte DPLG

1956

cote : 4 M 85

L' idée de la création du "nouveau" groupe scolaire Pasteur naît en 1955. 

La dernière construction scolaire date de 1942 avec le groupe Pierre Demont, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. 

Le maire, Georges Baehr, fait remarquer au Ministère de l' Education Nationale que Fontenay a la particularité, par rapport aux autres communes situées aux portes de Paris, de possèder encore de nombreux terrains à bâtir. 

La population augmente fortement, en 1957, elle est de 36 739 habitants. 

Le projet définitif de l' architecte, Alexandre Spivac, propose la construction d' un groupe scolaire de 8 classes de garçons, 10 classes de filles avec une salle d' enseignement ménager et 5 classes maternelles.

 Il comprend la 1ère cuisine centrale de Fontenay, pour 1 000 rationnaires desservant tous les groupes scolaires de la commune. 

Le bâtiment provisoire de 1938 est évidemment démoli pour laisser la place à l' école maternelle. 

Chantier de construction du groupe Pasteur, 1959
Chantier de construction du groupe Pasteur, 1959

Extrait du Bulletin municipal officiel de la ville de Fontenay-sous-Bois

janvier 1959

cote: 1241 W 4


Alexandre Spivac est né à Téraspol, en Russie, le 4 décembre 1914. Il est naturalisé français par décret le 5 avril 1939. 

Il obtient son diplôme par le gouvernement (DPLG) d’architecte en juin 1942 à l’issue de ses études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris.

Il demeure à Fontenay-sous-bois, 6, villa du Progrès. 

Son cabinet d'architecte est installé dans le Haut-Rhin, à Thann et il partage des bureaux avenue de la République à Fontenay-sous-Bois avec un autre architecte, M. Beaubernard. 

Alexandre Spivac est également le concepteur du groupe scolaire Romain Rolland et des logements sociaux boulevard de Verdun à Fontenay.

L' inauguration

Inauguration du groupe scolaire "moderne" Pasteur
Inauguration du groupe scolaire "moderne" Pasteur

Carton d' invitation

11 décembre 1961

Les travaux ont commencé en 1958. 

L'inauguration a lieu le 11 décembre 1961. 

A cette occasion le maire, Georges Baehr, félicite les artistes qui ont décoré le groupe scolaire, au titre du 1% décoration. 

  • Robert Cami (1900-1975) dessinateur, graveur et Camille Berg (1904-1991), céramiste

Les artistes ont réalisé la mosaïque en pâte de verre dans la salle de jeux de l'école maternelle. 

L'oeuvre mesure 18 mètres de long sur 1,50 mètre de hauteur. 

Ils ont voulu créér une atmosphère de légende pour les enfants. Ils expliquent leur intention créative ainsi : "Signe de l'Enchanteur appelant les oiseaux imaginaires. Son vieux lion gris clignote et rit. Passent en sifflant les cygnes blancs. La petite fille au griffon rose salue les dames en passant. Sous son étoile, sur son cheval, vient la Fée des Korigans. L'enfant s'évade en chantant."

  • M. Andréi (1906-1987), sculpteur statuaire, Grand prix de Rome, est l'auteur de la stèle située à l'entrée de l'école rue Pasteur. 

L'oeuvre, un haut-relief en pierre, est intitulée Jeux d'enfants

Jeux d'enfants de René Andréi
Jeux d'enfants de René Andréi

Haut-relief 

année de réalisation: 1961

matériau: pierre coulée et retaillée

dimensions: h 1,30m x L 3m x p 0.15m

n° d'inventaire: FSB1961S58

Groupe scolaire Pasteur, côté Sud, rue Pasteur
Groupe scolaire Pasteur, côté Sud, rue Pasteur

Photographie de l'entrée et bâtiment des élémentaires et maternelles

années 1960

Non coté

Entrée de l'école maternelle, rue Pasteur
Entrée de l'école maternelle, rue Pasteur

années 1960

Non coté

L'école élémentaire Pasteur, côté Nord
L'école élémentaire Pasteur, côté Nord

rue Pierre Dulac

1982

cote: 156 IN 15

Les transformations

L'école maternelle connaît une surélévation en 1983, inaugurée le 20 février.

En 2009 le groupe scolaire bénéficie d'une restructuration et d'une extension. 

Le centre de loisirs possède ainsi des salles dédiées.

Inauguration des transformations à Pasteur, 1983
Inauguration des transformations à Pasteur, 1983

cote: 156 IN 16

L'école maternelle, rue Pasteur, 1983
L'école maternelle, rue Pasteur, 1983

cote: 156 IN 16