Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Ticket de transport

On remballe les cartons

Ticket de transport : On remballe les cartons

Après être passé par diverses couleurs et s'être fait poinçonner, le ticket de transport en carton disparait progressivement à partir du 14 octobre 2021. Il laisse la place à des titres de transport dématérialisés, mettant ainsi fin à plus de 550 millions de tickets imprimés par an.

Le 19 juillet 1900, suite à l'inauguration de la ligne 1 du métro, la Compagnie de Chemin de fer métropolitain de Paris propose trois tarifs de tickets vendus soit en carnet soit à l'unité.

En 1925, un alphabet tarifaire (A, B, C...) est appliqué sur les tickets.

Le tarif "familles nombreuses" est instauré en 1948.

La couleur et la matière du ticket changent au fil des années. La couleur différenciant ainsi la 1ère classe de la 2ème.

En 1958, le vert indiquait la 1ère et le brun la 2ème.

En 1968 les premiers tickets magnétiques sont expérimentés entre les stations Nation et Porte-de-Vanves et le ticket de métro peut être utilisé dans le bus.

Cette modernisation entraine la disparition progressive du métier de poinçonneur et l'apparition des tourniquets.

En 1973, le ticket jaune à piste magnétique fait son apparition. En 1975 la carte orange est créée et permet à son utilisateur des trajets illimités dans une zone limitée.

La 1ère classe disparait dans le métro en 1991. 

En 1992 le ticket jaune à bande marron laisse la place à un ticket vert jade.

La 1ère classe disparait dans le RER en 1999.

Le ticket devient mauve en 2003 puis blanc en 2007.