Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Glossaire des termes techniques

*Alignement

Fixation des limites des voies de communication qui sont propriétés publiques.

Il s'agit, le plus souvent, d'élargir une voie ou d'en modifier le tracé pour faciliter la circulation à l'intérieur de l'agglomération.

*Aménagement

 En 1911, le Préfet de la Seine créé une commission de l'extension de Paris qui produit un rapport : aucune suite ne lui sera donné du fait de la guerre.

Au sortir du conflit, en 1919, la loi dite Cornudet des 14 mars 1919 et 19 juillet 1924 impose aux communes d'établir un plan d'aménagement et d'embellissement, l'ancêtre du Plan d'urbanisme local (PLU).

Un bureau d'étude du grand Paris est instauré pour rédiger les projets pour les communes telles que Fontenay-sous-Bois.

En mars 1928, le comité supérieur d'aménagement et d'organisation de la région parisienne (CSAORP) regroupe 40 membres.

A l'origine de la loi de mai 1932, il définit le périmètre de la région parisienne y incluant le département de la Seine, les communes dans un rayon de 35 kilomètres et une partie de l'Oise.

L'objectif du plan est d'encadrer le développement des communes, de "décongestionner les centres, résorber l'habitat insalubre et de règlementer les lotissements".

Pour les 656 communes est établi un zonage : zone d'agglomération, subdivisée en zones d'habitations individuelles, zones d'habitations collectives, zones de commerce, zones industrielle, et les zones "non affectées" où il est interdit de construire.

Le plan, achevé en 1934, est soumis dans chaque commune à une enquête publique.

*Assainissement

Mise en place des moyens permettant de faire disparaitre les causes d'insalubrité dans l'agglomération (égoûts, drainage, etc...)

*Etablissement

Processus administratif qui permet la création d'une voie nouvelle ou bien d'une voie sur un ancien chemin ou sentier. Son entretien devient alors communal.

*Lotissement

Vente d'un terrain par lots.

En général il s'agit d'un terrain divisé en parcelles; celles-ci étant vendues en vue d'y construire des habitations.

*P.O.S

Plan d'Occupation des Sols, élaboré avec les Fontenaysiens et adopté par le conseil municipal.

Document qui consacre dans les textes la volonté municipale de préserver le caractère de la commune et son identité pavillonnaire, sans nuire à la modernisation.

Principaux objectifs du P.O.S : assurer le bon fonctionnement de la circulation, du transport,et du stationnement, protéger l'environnement des quartiers anciens...

*Viabilité

Ensemble des moyens collectifs desservant une zone urbanisée : égoûts, réseaux de distribution de gaz, d'eau, d'éléctricité, de téléphone...

*Vicinal

Vient du latin vicinus qui signifie voisin.

Chemin qui sert de communication entre des agglomérations rapprochées

*Grande vicinalité

Qualité d'un chemin permettant de relier entre-elles , dans une même agglomération, deux voies de plus grande importance.

* Villa

A Fontenay-sous-Bois, il existe environ 44 villas. 

Une villa est une voie généralement privée qui permet d’accéder à des propriétés construites sur les parcelles de ce qui fut, à l’origine, un terrain appartenant à un seul propriétaire.

Souvent, la villa a reçu le nom de ce propriétaire à moins que celui-ci n’ait préféré lui donner le prénom d’un membre de sa famille. D’autres portent un nom faisant référence à sa position géographique, à l’Histoire, à de « grandes idées », etc…

Quant à celles qui n’ont jamais reçu de nom, nous ne voyons qu’une explication : chaque fois qu’il était possible d’accéder aux pavillons du lotissement par une voie communale, il devenait inutile de les baptiser ; pour d’autres, le nom est tombé dans l’oubli …