Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Le triporteur de chez Stoullig

Le triporteur de chez Stoullig, sans date
Le triporteur de chez Stoullig, sans date

Verso de la carte-photo, sans date.
Verso de la carte-photo, sans date.
Facture à entête de la maison d'alimentation Robert Lhotte, 1945.
Facture à entête de la maison d'alimentation Robert Lhotte, 1945.

Louis Fontan est fier d’envoyer à sa mère, une photographie où il est en tenue de « petit livreur parisien ». 

Sur la caisse de son triporteur est inscrit le nom de son employeur : la « maison Stoullig », commerce fontenaysien, situé 7 rue Notre-Dame. 

La Maison livre jusque dans la capitale si l’on se fie à ses écrits !

Dans l’annuaire Didot-Bottin de 1908, on retrouve ce commerce à la rubrique « Epiciers ». En 1913, M. Stoullig s’associe avec Robert Lhotte pour former la S° « Stoullig et Lhotte ». En 1927, une publicité vante leurs « bons produits alimentaires, l’épicerie fine, comestibles, spécialité de confitures fabriquées à la maison ». Au début des années 50, les établissements Videau reprennent l’affaire. Aujourd’hui encore, il y a, à cette adresse, un commerce d’alimentation générale d’une grande enseigne nationale.

Cette carte-photo est une acquisition récente des archives municipales. Elle résulte d’une politique d’enrichissement des fonds menée régulièrement par le service. Des entrées par d’autres voies extraordinaires sont effectuées : les dons, les dépôts. C’est le cas pour la Grande collecte nationale lors de la commémoration de la guerre de 1914-1918. Photographies, plans, documents écrits mais aussi objets sont recherchés. N’hésitez pas à nous confier vos trésors d’archives, nous saurons les mettre en valeur !

Retrouvez la Maison Stoullig sur de nombreuses cartes postales présentes sur notre site.