Archives municipales - Patrimoine - Fontenay-sous-Bois

Journal d'un mobile par Paul de Kerneu

Les archives municipales de Fontenay-sous-Bois conserve un ouvrage sur le conflit de 1870-1871, précieux pour notre histoire locale. Il est rédigé par Paul De Kerneu et publié en 1880. 

En préambule, l'auteur raconte son voyage en train sur les lieux, où 10 ans plus tôt, il s'est battu. Il part de la gare de Vincennes en direction de Champigny. Il voit les ruines, les traces de la guerre, mais aussi la vie qui reprend ses droits. Les champs de batailles sont maintenant des champs de cultures. Il s'attarde à décrire le monument commémoratif de Champigny. 

Pendant le conflit, il écrit jour après jour, dans des cahiers, ses impressions, son vécu. 

Il retrouve ces cahiers quelques années plus tard. Ils sont synonymes d'un passé douloureux et d'une humiliation partagée par d'autres. Sa décision de les publier est motivée par la volonté de ne pas oublier cette guerre et les sacrifices consentis par beaucoup d'hommes. 

Quand il commence ses écrits, le 14 septembre 1870, il est un jeune provincial, engagé dans l'armée française. Son colonel lui donne une permission en septembre 1870 et Paul en profite pour "monter" à Paris, quelques jours avant le siège et la fermeture des portes de la capitale. Il vit une période d'euphorie mélangée à de la panique de la part des parisiens. La capitale renforce en hâte et dans le désordre ses fortifications. On voit des espions prussiens partout ... Au loin, il observe avec inquiétude des colonnes de fumée, entend les coups de canons. 

le 21 septembre 1870, place de la Concorde, au pied de la statue de Strasbourg, il s'inscrit sur les registres des enrôlements au 5ème régiment de marche de la garde mobile. Son régiment est envoyé au Fort de Nogent le 20 octobre 1870 ... Son récit s'arrête le 29 janvier 1871.